Méditation de pleine conscience : pourquoi et comment la pratiquer ?

La méditation de pleine consience, également appelée mindfulness, est une technique qui se base sur les méditations classiques pratiquées dans le bouddhisme. Elle se base principalement sur l’observation des sensations, des émotions et des pensées. Son objectif : réduire l’agitation et le stress, mieux gérer les situations de la vie quotidienne.

Mindfulness, ou la méditation de pleine conscience : kézako ?

La méditation de pleine conscience est également appelée « mindfulnes ». Il s’agit d’une technique de méditation laïque, dont le principe est de focaliser sur le moment présent et les sensations.

Cette approche de mindfulness est l’une des nombreuses techniques de méditation en Occident. Elle a pour but principal de diminuer les émotions et sentiments négatifs, comme le stress ou l’angoisse. En pratiquant cette discipline, vous apprenez à mieux gérez les moments difficiles du quotidien.

Comment pratiquer la méditation de pleine conscience ?

Pour pratiquer cette forme de méditation, vous devez tout d’abord prendre conscience de chacun de vos mouvements, chacun de vos gestes et paroles. Observez-vous dans vos actes du quotidien le plus consciemment possible.

Il est conseillé de se tourner vers la méditation de pleine conscience une fois que vous maitrisez déjà les bases de la méditation de façon générale.

Enoncé comme cela, cette discipline peut paraître plutôt simple. Et pourtant, elle nécessite une extrême concentration, et c’est bien là toute la difficulté.

Les effets de la méditation de pleine conscience se font très vite ressentir au quotidien : vous prenez conscience naturellement des différents aspects de la vie, votre conscience grandit un peu plus chaque jour. Vous voyez alors la vie beaucoup plus sereinement, vous prenez davantage de recul sur les situations difficiles auxquelles vous faites face, pour mieux pouvoir les gérer.

A quelle fréquence ?

Une fois que vous commencez la méditation de pleine conscience, vous ne cessez pas de la pratiquer, il s’agit d’un véritable mode de vie. Vous avez certes des « cessions » formelles de pratique à réaliser pour vous exercer, en assise, environ une heure par semaine si possible. Mais l’important est également d’intégrer cette méthode à votre vie quotidienne : lorsque vous prenez votre douche, lorsque vous préparer votre dîner, etc. Ressentez chacun de vos muscles de votre action, chacune de vos pensées. Vous parviendrez à terme à obtenir une meilleure concentration, et une réelle faculté à prendre du recul sur les différents évènements de la vie.

Adeptes de la méditation de pleine conscience ? N’hésitez pas à partager avec nous vos retours, ça nous intéresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *