Low poo, no poo : deux termes très à la mode en ce moment. Hormis le fait que vous soyez Cosmetiquement Mode ou non d’ailleurs, une petite définition s’impose pour chacun de ces termes. Ensuite, à vous de choisir si vous adopterez une de ces options shampoings ;-)

No poo : le quoi ?

C’est ici que commence la fabuleuse histoire d’une coiffeuse américaine qui recherchait une méthode pour ses cheveux bouclés, ondulés et crépus : le no poo était né !

De façon basique, c’est simplement le fait de remplacer son shampoing par son après-shampoing. Autant vous dire que si vos cheveux ont tendance à graisser, passez votre chemin !

Low Poo : tu piges rien ?

Comme le nom le laisse totalement présager, le low poo a été inspiré de la méthode No poo. Nous pouvons traduire le terme low poo par moins de shampoing, élémentaire me direz-vous ! C’est donc une nouvelle façon de se laver les cheveux. On veille à remplacer son shampooing classique par un soin enrichi en agents lavants.

Plus de shampoing du tout ?

Et oui, cette histoire a également fait du bruit sur la blogosphère, l’arrêt total du shampoing est possible. En revanche, il vous faudra beaucoup de patience puisque c’est un processus long où vous espacerez vos shampoings de plus en plus au vu de la récompense suprême : le lavage de cheveux à l’eau.

L’alternative ?

Vous pouvez également faire le choix de remplacer votre shampoing habituel par des produits naturels : dites bonjour au bicarbonate ou bien au massage au sucre de canne.

  • Le conseil de Cosmetiquement Bio

De notre côté, nous vous conseillons d’opter pour le shampoing le plus clean possible, nous vous invitons à relire notre sélection shampoings 100% Bio. Le shampoing sec est également une bonne alternative pour espacer les shampoings.

Convaincue de ces méthodes pour votre chevelure ? Envie d’intégrer une de ses méthodes dans votre routine capillaire ? ;-)

Partager
Rédigé par Lucie Cherbonnel
Co-fondatrice de Cosmetiquement Bio. Breizho-angevine (team Galette), sériephile, apprentie cuisinière et voyageuse. Adepte du recyclage, en conversion zéro-déchet.