Il est de saison, il est à la mode, il est bon pour la santé, il est vert, il est frisé, … Autant de raisons de vous parler du chou kale. Le légume star de l’hiver.

Le chou Kale : origine

Le kale trouverait ses origines en Méditerranée/Asie Mineure, il y a presque 4.000 ans (si on en croit les recherches, on n’était pas là pour le voir) et serait considéré à ce titre comme l’un des choux les plus anciens. Et le plus proche du chou sauvage. Frisé et non pommé, ce serait le seul à n’avoir que des feuilles et … pas de tête.
Très facile à produire et très résistant (au froid notamment), le kale a su se rendre très important, d’autant plus qu’il est très riche … en tout.
[Kalé ?] [Keïle ?] Autant vous le dire tout de suite, on ne sait pas trop comment le prononcer ! Mais son nom viendrait d’un dérivé de l’anglais … de quoi donner une bonne indication !
Ok on n’est pas au top sur le nom, mais on va essayer de se rattraper sur les différentes vertus de cet étrange Brassica oleracea.

Le chou Kale : les vertus

Véritable booster de vitamines, le chou kale aurait entre autres vertus une teneur exceptionnelle en vitamine C, puisqu’il couvrirait, pour seulement 100 g consommés, 150 % des besoins journaliers ! Sans compter son apport en calcium, protéines, vitamine A et K. Autant d’alliés pour la peau grâce à leur action antioxydante notamment. 

  • La vitamine C : par son action sur le collagène, elle garantit la fermeté de l’épiderme, et le protège des agressions extérieures (soleil, pollution, …). Aurait aussi le pouvoir de faire pousser les cheveux !
  • Le calcium : classique mais efficace. Un indispensable pour la bonne santé et la régénération cellulaire.
  • Les oligo-éléments : le cuivre (anti-âge) surpuissant ; le manganèse (protège du stress et des radiations UVB) ; le potassium (hydratant, détoxifiant, …)
  • La vitamine A : raffermit le derme, relance la circulation sanguine et stimule la production de kératine.
  • La vitamine K : anti-cernes et protège du vieillissement cutané (et notamment des cernes).

Le chou Kale : on le trouve où ?

Avec de telles propriétés, il n’est pas étonnant que de nombreux produits cosmétiques utilisent le chou kale : vernis, sérum anti-âge, masque, démaquillant, anti-cernes, …

Et côté cuisine ?

Très fort en goût, il peut se consommer cuit ou cru. Que ce soit en soupe, en purée, vapeur, sauté, en salade, voire en smoothie, si vous êtes courageux.se. Avant de le consommer, il peut être recommandé de le tremper dans de l’huile d’olive pour l’attendrir (mais comme vous n’êtes pas sur un blog de cuisine, libre à vous de suivre ce conseil ou non !). Mais attention, son goût si particulier aurait passé le goût du véganisme à certain.e.s ! :’-)

Partager
Rédigé par Maxime Antoine
Blogueur "green" arrivé par hasard dans l'univers du cosmétique. Plutôt passionné par le sport que par le make-up, mais comme cosmetiquement-sport n'existe pas encore...